Mécénat d’art : les bonnes pratiques

Mécénat d'art

Publié le : 11 février 20235 mins de lecture

L’art est une des merveilles de l’humanité, elle permet aux hommes de s’exprimer autrement qu’à travers des mots. L’art permet aussi de toucher plus de personnes et de public puisqu’il parle au cœur au lieu de la logique. Maintenant, les communautés d’artistes recherchent plus de visibilité même que les réseaux sociaux aident beaucoup, rien ne vaut une exposition entière pour encrer le moment. Les beaux-arts contemporains ont besoin de plus de soutien afin de préserver et de revisiter le patrimoine esthétique. Les jeunes et les nouveaux artistes sont les plus à mettre en avant, ils possèdent un nouveau œil sur le monde artistique et ont une essence encore plus nouvelle par rapport au monde.

De quoi s’agit-il exactement lorsqu’il s’agit de mécénat et d’art ?

Le mécénat est un ensemble de soutien de toute forme apportée par une ou plusieurs personnes à une personne ou à une collectivité de personnes pour l’atteinte d’un objectif particulier sans attendre un seul avantage ou bénéfice en retour que ce soit immédiat ou dans le futur. Le mécénat artistique est donc une plateforme qui va permettre de soutenir les artistes de la part d’un fonds de dotation particulier. Elle aura pour but premier de promouvoir les artistes en herbe et de leur donner une plateforme pour s’exprimer, mais aussi un tremplin pour avoir de la visibilité pour entrer dans le monde des artistes et se faire remarquer par le public. En général, le mécénat est un projet sur le long terme avec plusieurs artistes qui se suivent. Les artistes prometteurs sélectionnés, où du potentiel est visible, sont invités à exprimer leur esprit artistique sous plusieurs formes. Pour en avoir plus d’informations sur ce sujet, veuillez vous rendre sur le site fondsdotationweiss.com.

Comment le mécénat se passe-t-il ?

Dans un premier temps, les artistes postulent pour intégrer le mécénat d’art à partir de dossier solide démontrant leur potentiel artistique. Ils devront montrer leur propre écriture artistique, leur touche personnelle, leur potentiel, mais aussi leur capacité à maîtriser la technique qu’ils utilisent. La sélection se fait par un jury d’expert. Dans un deuxième temps, les artistes sélectionnés intégreront le mécénat artistique, cela se fait souvent dans un endroit spécial où seront regroupés tous les artistes. Cet endroit servira aussi de base pour leur exposition future. Lors de ce soutien, les artistes auront à leur disposition des professionnels artistiques, des soutiens financiers pour mener à bien leur projet. Et en dernier temps, l’exposition, ouverte au public et aux critiques, pour exposer tous les œuvres qui ont été produits lors du mécénat.

Quelles sont les bonnes pratiques qui doivent subsister ?

D’une part, les artistes doivent respecter certains engagements envers le mécénat artistique pour mener à bien leur projet. Dans ces engagements par exemple, il y a le fait d’avoir des relations étroites avec les professionnels mis à disposition, mais aussi le public lors de l’exposition pour faire parler de leur art, mais aussi du projet en soi. D’autre part, bien que les artistes soient libres de faire plusieurs formes artistiques : photographie, peinture, assemblage d’éléments et de matériaux, sculpture, vidéo, performance, danse… Ils doivent tout de même prendre en compte l’espace de création qui est mis à leur disposition. Cet espace est fait pour être un lieu créatif, dans le calme, lumineux, sensible, incarné au mouvement… L’architecture doit être une pièce maîtresse de l’exposition. Les artistes sont libres de leur propre rythme pour leur œuvre, mais un délai est imparti avant l’exposition, car d’autres artistes prendront le relais après chaque vague pour renouveler l’exposition à chaque fois et pour permettre à d’autres personnes d’avoir la même chance. Des dons peuvent être reçus au mécénat d’art et seront totalement reversés aux artistes et aux œuvres et à leurs réalisations.

Découvrez les lots exceptionnels d’art moderne !

Plan du site